Les Membres

ABBAYE DE NOIRLAC – Centre Culturel de Rencontre

Adresse

Abbaye de Noirlac
Centre culturel de rencontre
18200 Bruère-Allichamps
tél. 02 48 62 01 01
contact@noirlac.fr



Contact

Site Web


Missions de l'EPCC :
L’abbaye de Noirlac, labellisée Centre culturel de rencontre depuis octobre 2008, ambitionne de lier la richesse patrimoniale du monument à une actualité artistique dense et éclectique. La rencontre du passé avec la modernité, des artistes avec le monument, des publics avec la création artistique sont au cœur de ce projet.
Le centre culturel de rencontre de Noirlac repose sur deux fondamentaux :
      Concilier création artistique et valorisation du patrimoine : utiliser le formidable socle de légitimité et de consensus qu’offrent les neuf siècles d’histoire de Noirlac pour donner au monument, loin du pastiche ou de la reconstitution historique, un sens nouveau, un éclairage d’aujourd’hui en y invitant artistes et autres chercheurs à travailler et rencontrer le public.
 
      Croiser les dimensions de désert et d’hospitalité, composantes de la Règle cistercienne et riches d’une résonance très actuelle ;
Le désert comme capacité d’offrir aux artistes, scientifiques, chercheurs invités, la possibilité de prendre le temps du silence et de l’écoute, indispensable à l’expérimentation, à la recherche et à l’échange.
L’hospitalité comme capacité d’aller vers la population, de partager les rencontres avec le plus grand nombre et d’explorer le lien entre démarches artistiques et questions sociétales. Faire ainsi de Noirlac un vecteur d’aménagement du territoire et de développement local.
L’abbaye, creuset d’expressions artistiques innovantes, se veut résolument ouverte au public.
Enfants, adultes, chacun trouve sa place à Noirlac et peut explorer des territoires inconnus au travers d’installations interactives, de performances sonores ou visuelles, de spectacles…
Venir à Noirlac, c’est l’occasion d’échanger avec les créateurs présents et de dialoguer entre curieux.
Venir à Noirlac, c’est prendre le temps de vivre des moments uniques, forts de sens, d’émotions et de découvertes ; c’est être émerveillé ou étonné lors de rendez-vous artistiques réguliers et pérennes, déclinés sur des temps spécifiques.
Directeur :
Paul FOURNIER
Secrétaire Générale :
Geneviève HOLLEMAERT
Direction(s) de site(s) :

L’abbaye de Noirlac dans le réseau des Centres culturels de rencontre
Les centres culturels de rencontre se sont fixés pour mission, reconnue par l’Etat, de réaliser la synthèse entre un monument remarquable ayant perdu sa fonction originelle et un projet intellectuel et artistique ambitieux qui lui en crée une nouvelle. Ils conjuguent ainsi deux objectifs majeurs de l’action culturelle : la sauvegarde du patrimoine et l’enracinement du développement culturel. Le réseau européen des centres culturels de rencontre est une association regroupant actuellement 43 centres répartis dans 12 pays.

Noirlac’s Cultural Encounter Centre project aims to explore different contemporary artistic domains through the monastic tradition (writing, calligraphy, books, printing, vocal arts, musical and artistic transcription), within the framework of the charter of Cultural Encounter Centres.

The originality of the project lies in its focus on writing – through the bringing together of three artistic domains – music, literature and the visual arts. This interaction may, over time, encourage the emergence of new art forms.
It is a project of welcome, of work, of production and of contemporary creation – a project which brings together and encourages the sharing of different types of knowledge and experience. In this project, heritage and culture are intimately linked; the history of the monument, its architectural layout and its symbolic value come together to create a place where musicians, writers, artists and researchers can carry out their work and present it to the public.

Noirlac participe au projet T.E.R.R.A
Le projet T.E.R.R.A, éducation tout au long de la vie, rassemble 6 centres culturels européens pour des voyages d’échanges entre salariés autour des pratiques professionnelles avec les populations qui vivent ou travaillent dans la périphérie  de ces CCR. Tous les partenaires travaillent sur le renforcement de la résilience dans les territoires ruraux où ils sont situés. La résilience est définie comme la capacité des personnes à s’adapter et reconstruire le tissu social et économique dans et suite aux situations de crises et transitions