Cite Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image (*)

N°Clef : 42E57-XM7C3

CITE INTERNATIONALE DE LA BANDE-DESSINÉE ET DE L’IMAGE

121 rue de Bordeaux

16023 ANGOULEME Cedex

Tel : 05 45 38 65 65

Fax : 05 45 38 65 51

Mel : gciment@cbndi.fr

cdoucet@cnbdi.fr

Caractère de l’EPCC : EPIC

Date de création de l’EPCC

Le 10/09/2007

Code APE 9101Z

Département Charente /Région Poitou-Charentes

EPCC créé à l’initiative de

Etat/Conseil Régional/Conseils Généraux/Villes Conseil général de la Charente

DRAC Poitou-Charentes

Ville d’Angoulême

Conseil régional de Poitou-Charentes

Présidence : Michel BOUTANT, Sénateur, Président du Conseil général de la Charente

Nommé(e) depuis le 25/09/2007 pour une durée de 3 ans

Directeur : Gilles CIMENT,

Nommé(e) depuis le 01/12/2007 pour un mandat d’une durée de 3 ans

Administrateur / Secrétaire Général : Christian DOUCET

(Fonction d’Agent Comptable de l’EPCC : Non)

Présentation des missions de l’EPCC (statuts)

Missions générales

– de conserver, d’accroître, de diffuser et de valoriser des collections d’œuvres originales, d’objets et de documents sur tout support, et notamment les collections d’objets faisant partie du Musée de la bande dessinée et appartenant à la Ville d’Angoulême ;

– d’accueillir des auteurs en résidence, de favoriser la création graphique ou visuelle, de soutenir les auteurs dans l’expression de leur art afin de faciliter la publication et la diffusion de leurs œuvres sur tout support ;

– d’offrir un ensemble de services favorables à l’activité de création à la communauté des auteurs locaux et nationaux ;

– d’organiser et d’accueillir des manifestations, expositions, projections, spectacles, colloques, stages, et toutes autres manifestations artistiques et culturelles témoignant de la bande dessinée et de l’image dans sa plus grande diversité d’expression, notamment à l’occasion du Festival international de la bande dessinée, en établissant toutes les relations conventionnelles nécessaires avec l’ensemble des partenaires relevant de son champ d’intervention ;

– d’être un centre de ressources, de diffusion, d’innovation et de rencontre dans le domaine de la bande dessinée et de l’image.

Missions spécifiques

Maison des Auteurs

La Maison des Auteurs a pour objet de favoriser la création graphique ou visuelle (bande dessinée, illustration, multimédia, cinéma d’animation) en soutenant les auteurs dans l’expression de leur art afin de faciliter la publication et la diffusion de leurs œuvres sur tout support.

Musée de la bande dessinée, Musée de France

Le Musée de la bande dessinée, Musée de France, a pour missions permanentes :

– de conserver, de restaurer, d’étudier et d’enrichir ses collections ;

– de rendre les collections accessibles au public le plus large ;

– de concevoir et mettre en œuvre des actions d’éducation et de diffusion visant à assurer l’égal accès de tous à la culture ;

– de contribuer aux progrès de la connaissance et de la recherche ainsi qu’à leur diffusion.

Le conseil d’administration

Il est composé de 13 personnes ayant voix délibératives.

Le/les représentants du personnel ont été nommés de la manière suivante : deux représentants du personnel sont élus par leurs pairs pour une durée de trois ans renouvelable selon les modalités fixées par le règlement intérieur.

Existence d’instance(s) de consultation

Un comité d’orientation :

Le Conseil consultatif d’orientation, prévu par les statuts, est présidé par le Président de l’EPCC et est composé de 18 membres :

– 2 auteurs en résidence (élus par l’ensemble des résidents)

– 2 auteurs extérieurs

– 2 universitaires

– 2 libraires

– 2 éditeurs

– 2 critiques

– 2 experts du patrimoine graphique

– 2 représentants d’associations oeuvrant dans le domaine de l’image

– 2 représentants des entreprises de l’image (proposés par l’association 16000 Images).

Cette instance se réunit 3 fois par an.

Eléments sur la création de l’EPCC

La question du transfert

S’agit-il d’un transfert : Oui

Type de transfert : de plusieurs associations : il s’agit d’un regroupement de deux associations, le Centre national de la bande dessinée et de l’image (CNBDI) et la Maison des Auteurs. La volonté première de l’Etat était d’y inclure également le Festival international de la bande dessinée, qui n’a pas souhaité intégrer l’EPCC.

La/les collectivités « chefs de file »

Conseil général (39%) ; Ministère de la Culture (26.5%) ; Ville d’Angoulême (24,5%) ; Conseil régional (10%)

Etude préalable : Oui

Type d’étude : étude juridique/étude d’organisation réalisée par des ressources externes.

Le/les services des collectivités ont été impliqués dans la phase de préfiguration : Oui :  Département de la Charente ; DRAC Poitou-Charentes.

Objectifs et activités

Les axes prioritaires de l’EPCC

Artistique/Historique/Scientifique

Les principaux domaines d’intervention

Patrimoine/Musée et exposition dont Arts plastiques/Livre et lecture/Cinéma / audiovisuel

Précisions :

Inventaire/Archives/

Musée et exposition/Livre & Edition/Bibliothèques & Médiathèques/Communication/Multimédia/Cinéma

Les principales activités de l’EPCC

Conservation/Valorisation/Création

Les bénéficiaires des services de l’EPCC (par ordre de priorité)

A la population/Aux professionnels du secteur/Aux services des collectivités publiques/Aux élus.

Aire géographique de référence de l’EPCC : Europe / international.

Gestion de boutiques et/ou de restaurants

L’EPCC gère une librairie.

L’EPCC délègue l’exploitation d’un restaurant à un concessionnaire.

Commentaires sur les objectifs et les activités

L’EPCC est une référence française en matière de bande dessinée, et a également pour vocation à servir d’autres domaines de l’image (cinéma d’animation, jeu vidéo).

Le fonctionnement de l’équipe

Ces informations sont présentées à titre indicatif. Dans certains cas elles peuvent ne prendre en compte que les contrats des personnels permanents.

Nombre de contrats privés

Nombre de contrats publics

Cadres

18

1

Agents de maitrise

23

Techniciens

16

Employés

Dont agent comptable

Application d’une Convention Collective : Oui :

Convention collective de l’animation socioculturelle. Négociation d’un accord d’entreprise en cours.

Eléments budgétaires

Les éléments budgétaires présentés ici ne doivent pas être considérés comme « un budget type » de l’EPCC. Ceux-ci sont amenés à varier selon les projets et les opérations menés chaque année. Ils donnent simplement une indication sur l’importante financière de l’EPCC sur l’exercice 2008.

Les dépenses de fonctionnement en 2008

TOTAL DES DEPENSES

3 943 003 €

Dont chapitre 011

1 619 594 €

Dont chapitre 012

1 955 311 €

L’EPCC gère des crédits d’intervention au bénéfice des structures culturelles et/ou des acteurs locaux.

Les recettes de fonctionnement 2008

Membres du CA

Non membres du CA

Participation

Subvention

2 354 717 €

771 425 €

TOTAL DES PARTICIPATIONS ET SUBVENTIONS

2 354 717 €

771 425 €

Contrats aidés (Cnasea…).

Vente : 777 000 €

Autres recettes : 39 861 €

TOTAL DES RECETTES: 3 943 003 €

L’EPCC n’a jamais mené d’opérations de mécénat.

Les investissements 2008

Dépenses 80 000 €
Recettes 80 000 €

Les investissements font-ils l’objet d’une décision pluriannuelle : Non

Le logiciel comptable

Nom du logiciel : Visa

Fournisseur : Visa

Localisation

INSERT_MAP